Articles - MiniDisc / MD

Sony MXD-D1

  |   2623  |   Poster commentaire  |  MiniDisc / MD
Aucune panne sur cette appareil. Cet article est un avis.

20130715174251-6eb6dbb2-sm



La MXD-D1 est une platine à la fois CD et Minidisc. Il s'agit de la première platine de la sorte chez Sony. Que dire sur elle ? Ou plutôt par où commencer ? Bon déjà si vous avez l'opportunité d'en acheter une je vous suggère de vous en éloigner. En fait la MXD-D1 peut se résumer ainsi : un gros ratage, un premier essai... Prenez une MDS-503 et greffez-lui un lecteur CD bas de gamme du genre CDP-XE200 et hop vous obtenez une D1 ! A noter que le lecteur CD de la MXD-D1 ne lit pas les CD-RW.

Toute en plastique, ça respire bon le cheap et ça se raye facilement. Mais surtout qu'elle est moche ! Cette platine est en fait un gros foutoir sur le bandeau de commandes avant. C'est un patchwork de 3 finitions/motifs de plastique différents sur l'habillage. Ce qui donne une sorte de V horrible.

mxdd1



La conception interne est quant à elle meilleure : on y retrouve le KSS-213B classique coté CD et la MDM-2 (KMS-210A) coté MD.

20130715174244-697b74b6-sm



Ces deux modules sont reliés sur la carte maitresse centrale, la "digital board" sur laquelle on retrouve : le microprocesseur qui gère tout ça, la partie A/N N/A et le codec ATRAC CXD2536CR.

20130715174229-e07d2262-sm


20130715174238-5bfe7d79-sm


20130715174241-a674a33d-sm



Elle fait partie de ces appareils que Sony a pondu pour tenter de mieux distribuer son format Minidisc. Le but de ce genre de platine c'est avant-tout de combiner deux appareils en un afin de faciliter la création de compilations Minidisc à partir de CD. L'appareil se montre polyvalent et se destine aux petits DJ amateurs, le lecteur CD comporte les fonctions FLASH et LOOP pour faire des effets, et il est possible de mélanger 2 sources analogiques lors de l'enregistrement. Histoire de peut-être se séparer d'une vraie table de mixage. De plus on à droit à une prise micro en façade pour la prise de voix. C'est complet. Enfin presque.

Bref jusqu'ici elle aurait tout pour plaire notre petite MXD-D1. Le seul hic, à l'utilisation on se rends compte de choses aberrantes qui fait que l'appareil souffre en réalité de défauts de conception.

CD ou MD, il faut choisir !

Comme je vous l'ai déjà dit, sur la télécommande on dispose de 2 effets pour le lecteur CD afin de jouer les DJ seulement il est impossible d'avoir en sortie le son du CD et celui du MD simultanément. Il est donc impossible de faire des enchaînement entre un CD et un MD.

C'est la conséquence directe du choix qu'a fait Sony sur le bandeau de commande : les boutons sont partagés entre les deux sections (CD/MD). L'écran aussi. Les deux mécaniques ne peuvent être pilotés en même temps comme on pourrait le faire sur deux platines distinctes. Chose possible depuis la MXD-D2. A chaque fois il faudra basculer de mode entre CD et MD en appuyant sur le bouton adéquat. Du coup la sortie sonore subit également ce choix. De plus à chaque fois que l'on commute les commandes (et donc aussi le son) des relais se collent et se décollent. Les relais sont audibles. Certes ça fait très "audiophile" ces relais d'autant plus qu'on à droit à des dissipateurs en cuivre (ou laiton) coté alimentation mais ça ne suffit pas. 5 relais :

20130715174233-ccffe47d-sm



Radiateurs en cuivre ou laiton ? :

20130715174248-5e6c0f42-sm



A cette même époque on trouvait la CDR765 de Philips avec laquelle on pouvait faire jouer les deux mécaniques CD simultanément sur les sorties audio.

La deuxième erreur

Il n'y a pas d'entrée numérique sur cette machine/ L'entrée numérique de la partie MD est en fait déjà occupée en interne par une liaison interne au lecteur CD intégré. Toutefois cet oubli est un peu mesquin fait perdre une possibilité d'utiliser l'appareil avec une liaison numérique externe (DAT, DCC, ordinateur...). Il faudra se contenter l'entrée Cinch analogique avec un appareil externe. La sortie optique est toutefois présente.

L'erreur fatale

L'appareil est équipé en codec d'une puce ATRAC SP en version 3.5 (ce qui est déjà très bien certes) alors que les spécifications de cet appareil sont de 1996 et que l'appareil a été commercialisé en 1997. Pourquoi avoir mis une puce 3.5 alors qu'à l'époque nous en étions déjà à l'ATRAC 4.0 ?

Les points positifs

  • Fonction CD-Sync
  • La présence d'un interrupteur secteur à l'arrière.
  • Le vu-mètre est actif pendant la lecture d'un CD.
  • Platine entièrement télécommandable (sauf sélecteur de sources).
  • La prise micro en stéréo.
  • Qualité de son.


Les points négatifs

  • L'absence de double-commandes, nécessite de basculer entre CD et MD.
  • L'absence de copie rapide pour le transfert CD vers MD, vitesse 1x seulement.
  • Pas d'entrée numérique externe.


Conclusion

Un appareil polyvalent mais gâché par des choix qui laissent transparaitre que Sony voulait visiblement vite sortir une deck CD/MD quitte à ce qu'elle soit bâclée. Au final la D1 ne ressemble à rien. Préférez un MXD-D2 ou supérieur.