Articles - Compact Disc (CD)

Lecteur CD Shuraki KR343

  |   586  |   Commentaire (1)  |  Compact Disc (CD)

Voici un lecteur CD "Shuraki" trouvé en vide-grenier. Vendu aussi sur la marque Kaisui. Un petit reportage photo pour en faire le tour et l'achever. Non je ne vais pas restaurer cette chose. Cet appareil premier prix vendu en supermarché est très rudimentaire. On a droit tout de même à une prise casque avec volume réglable, l'affichage du temps et une télécommande. Changement du disque par le dessus, pas de mécanisme de tiroir, moins de pièces, plus d'économies et moins de pannes. La petite vitre est manquante.

Derrière, l'arrivée secteur et une sortie ligne Cinch/RCA.

Fabriqué en Chine, étonnant.

Accueillant et chaleureux non ?

Dedans se cache un KSS-210A. Mécanique Sony donc.

Il faut mettre du poids sur le couvercle pour activer l'interrupteur de détection de fermeture du couvercle. Toujours-est-il que le lecteur fonctionne.

Même si toute la coque est en plastique, il faut bien constituer un semblant de cage de Faraday pour la compatibilité électro-magnétique. Comment faire ? Coller des feuillards pour faire écran et souder tout ça à la masse. C'est tout de même mieux qu'un Discman.

Dedans c'est un vrai fouillis et beaucoup de fils sont soudés.


Le bloc mécanique Sony.

Dedans un PCB découpé par sections de marque Albatross (inconnue pour moi).

Les composants sont datés de 1991.

Oh du Nichicon !

Et collé en plus.

C'est low-cost au possible, comparez cela au même mécanisme couvercle d'une PS1 par exemple.

Très étrange ce mélange de fils qui vont à la fois sur un connecteur d'un coté et soudés directement de l'autre.

Blindage inférieur soudé avec des fils noirs.

Toutes les sections sont là : POWER, SYSCON, DSP (CXD1130Q), AUDIO, SERVO (CXA1082BQ) et RF (CXA1081M).

Points de test et réglages.

La façade avec les soudures faites à la main.


Voila le tri est fait, certaines choses pouvant servir pour réparer d'autres lecteurs CD à la construction plus sérieuse.